Journalier

  • Category
    Industrial & manufacturing
  • Job type
    Temporary/Contract
  • Location
    Saint-Eustache, Quebec

Notre client, une entreprise qui oeuvre dans le domaine de production d'accessoires de réaménagement intérieur, recherche des journalier pour des postes temporaire à Saint-Eustache. Des quarts de jours, soirs et nuits sont disponibles, le salaire débute à 15.99 $ l'heure.

Horaire :
Jour : du lundi au vendredi, 6 h 55 à 15 h 25
Soir : lundi au vendredi, de 15 h 55 à 23 h 25
Nuit : dimanche au jeudi, de 22 h 55 à 7 h 25

Avantages du poste :
* Une très belle atmosphère de travail;
* Gym sur les lieux de travail;
* Cafétéria sur les lieux de travail;
* Équipe dynamique et possibilité de se bâtir une belle carrière dans le domaine industriel.

Parmi vos tâches et responsabilités liées au poste de journalier, vous aurez à :

* Vérifier l'état général de la machinerie et supporter l'ensemble des opérations;
* Changer et nettoyer les filtres des extrudeuses;
* S'assurer que les températures de la machine à extruder sont stables et que la couleur et l’épaisseur des feuilles sont adéquates;
* S'assurer que le produit fini a la bonne épaisseur, couleur et grandeur;
* Autres tâches connexes se rattachant au poste.

Profil recherché du journalier :

* Connaissance des mesures;
* Avoir des connaissances en calcul;
* Capacité à soulever des poids allant jusqu'à 50 livres;
* Posseder de bonnes aptitudes face au travail d'équipes.

Ce poste de journalier à Saint-Eustache vous intéresse? Postulez en cliquant sur le lien prévu à cet effet ou envoyez directement votre C. V. à adecco.laval@adecco.ca en indiquant le numéro de référence
734323.

Code Q6622IN

  • Apply with Adecco

Reference number CA_FR_9_026622_734323

Accommodation will be provided in all parts of the hiring process as required under Adecco’s Employment Accommodation policy. Applicants will need to make their needs known in advance to their Adecco representative.

Someone from Adecco/Roevin just contacted me, how do I tell if it’s legit or a scam? Here's how to protect yourself →