Le fossé des compétences au Canada

Baby-boomers qui partent à la retraite, secteur des technologies en forte croissance : le marché du travail subit une transformation majeure. Cette métamorphose crée un fossé des compétences auquel nous devons remédier si l’on veut demeurer concurrentiels sur la scène internationale.

Articles
Groupe de personnes debout autour du bureau

Si le taux de chômage a récemment atteint son niveau le plus bas depuis 40 ans, bien des candidats ne disposent toujours pas des compétences requises pour suivre l’évolution d’un marché du travail où l’automatisation remplace petit à petit bon nombre des tâches manuelles répétitives exécutées par l’homme, et où la technologie crée des emplois dans des secteurs nouveaux. La main-d’œuvre est donc de plus en plus mésadaptée, puisque les travailleurs victimes de l’automatisation n’arrivent pas, faute de compétences, à décrocher les postes issus des avancées technologiques.

Selon une étude, le PIB de l’Ontario pourrait chuter de 24 milliards de dollars, soit environ 4 % de sa valeur totale. Ne pas s’attarder au fossé des compétences, c’est donc s’exposer à de graves contrecoups économiques. Mais comment réduire l’écart?

Collaboration accrue

Il faut d’abord miser sur les travailleurs de demain. Dans un rapport de 2016 intitulé Strengthening Ontario’s Workforce for the Jobs of Tomorrow, la Human Resources Professionals Association (HRPA) évoque la nécessité de recueillir des données plus exhaustives sur les tendances du marché et d’étoffer les analyses qu’on en tire. Les étudiants pourront ainsi choisir leur domaine d’études de manière plus éclairée en fonction de la demande actuelle et future.

Plusieurs des recommandations de ce rapport s’adressent au gouvernement, mais on y souligne aussi que la solution passe par la collaboration entre les entreprises et les établissements d’enseignement. Grâce à des programmes de sensibilisation et à des initiatives de perfectionnement (stages, emplois dans le cadre de programmes coopératifs ou d’apprentissage), les organisations peuvent orienter les étudiants et les jeunes travailleurs vers des métiers où la demande est forte.

Recyclage professionnel

De nos jours, l’apprentissage continu est incontournable. Dans un monde où les compétences exigées évoluent au gré des innovations technologiques et où le travail à la pige et l’économie à la demande menacent les modèles d’emploi traditionnels, les entreprises doivent s’adapter rapidement si elles veulent que leur main-d’œuvre reste à la hauteur.

De bonnes ressources : les cours en ligne gratuits ou les applications de microformation, qui optimisent à la fois le temps investi et votre budget. Vous pourriez même envisager d’offrir un programme de formation agréé en collaboration avec un établissement d’enseignement de la région afin que vos employés les plus motivés acquièrent les compétences que vous recherchez. Il y a tant de possibilités, selon vos besoins et votre budget, que ces diverses options sont à la fois faciles à implanter et rentables.

Changement de culture

Toutes les suggestions qui précèdent reposent sur un nécessaire changement de philosophie : vous devez concevoir le perfectionnement des employés comme un avantage concurrentiel. Les compétences requises changeant au rythme des progrès technologiques, il faut demeurer constamment à jour. Une entreprise qui fait de la formation une priorité réussira par ailleurs à attirer les meilleurs talents, car ceux-ci sont animés par une volonté intrinsèque de se démarquer.

Besoin d’aide pour pourvoir des postes difficiles à combler? Nos conseillers en recrutement sont là pour vous! Comme ils ont accès à certains des meilleurs candidats au pays et à des milliers de ressources de formation, ils sauront trouver la perle rare qui manque à votre équipe!

Contenu connexe

Tendances de recrutement en 2019

Prêt à améliorer votre stratégie de recrutement en 2019? Pour aider votre entreprise à continuer d’attirer les meilleurs talents, Adecco vous présente les dernières tendances!

Autres
Tendance : La microformation

Dans notre monde en constante mutation, la formation traditionnelle et intensive n’a plus toujours sa place. La microformation vous fera économiser du temps : grâce aux dernières stratégies de maintien des connaissances, vos employés acquerront rapidement les compétences nécessaires.

Autres

 

Vous aimez? Abonnez-vous pour ne rien manquer!

* Obligatoire