Motiver ses employés au quotidien

Ces quatre conseils incontournables vous aideront à motiver vos troupes.
Articles

Motiver ses employés au quotidien

Ces quatre conseils incontournables vous aideront à motiver vos troupes.

Des études ont révélé que les équipes motivées, enthousiastes et réceptives sont bien plus productives que les équipes blasées et apathiques. L’employé qui se sent utile est en effet plus susceptible de mettre les bouchées doubles, car il voit que son travail contribue concrètement au succès de l’entreprise.

L’employé motivé est plus productif, sans compter qu’il livre systématiquement du travail de meilleure qualité et est plus susceptible de rester dans l’entreprise. Justement, réduire votre taux de roulement vous fera économiser temps et argent puisque vous n’aurez pas à recruter ni à former des remplaçants.

Que pouvez-vous faire pour commencer à motiver vos employés? Voici quatre conseils qui ont fait leurs preuves.

N’attendez pas.

L’employé satisfait de son travail contribue grandement à la croissance et au succès de votre entreprise. Inversement, l’employé désabusé peut nuire à votre capacité de devenir ou de demeurer un chef de file dans votre secteur. En fait, les experts estiment les coûts du manque de motivation à plusieurs billions de dollars.

Développer les talents au sein de votre équipe et préparer vos employés à gravir les échelons demeurent les meilleures façons de vous assurer un bel avenir. En effet, promouvoir quelqu’un à l’interne est généralement plus rapide et plus efficace qu’une opération de recrutement à l’externe.

Déterminez qui est motivé et qui ne l’est pas.

Pour créer un climat de travail favorable, vous devez d’abord savoir si vos employés sont motivés actuellement. L’employé passionné par son travail et animé d’un sentiment d’appartenance fort est plus susceptible d’innover, de prendre l’initiative, de produire du travail de qualité et d’aider l’organisation à progresser.

L’employé désabusé, quant à lui, nuit à votre entreprise en répandant son pessimisme dans le reste de l’équipe. Non seulement la productivité globale en souffre, mais des piliers de votre entreprise risquent de partir relever de nouveaux défis ailleurs. C’est pourquoi vous devez impérativement trouver les employés malheureux et régler leur insatisfaction à la source. Si un employé blasé n’arrive pas à retrouver son enthousiasme et son intérêt, il pourrait être préférable de le congédier pour le bien du reste de l’équipe.

Entre les employés motivés et les employés totalement blasés, il y a tous ceux qui sont seulement indifférents : ceux qui font leur travail sur le pilote automatique, sans énergie ni passion. Or cette indifférence peut se répercuter sur leur productivité et sur la qualité de leur travail. Il est donc primordial de maintenir la motivation de votre équipe, surtout celle de vos meilleurs employés. Heureusement, les employés indifférents sont généralement assez faciles à remotiver.

Sachez ce qui stimule vos employés.

Une fois que vous avez une bonne idée du niveau de motivation de vos employés, agissez sans tarder. Créer un climat où chaque employé sent qu’il contribue directement au succès de l’organisation n’est pas toujours facile, mais le jeu en vaut la chandelle. En fait, les principales sources de motivation sont relativement simples :

  • gestionnaires qui se soucient du bien-être des employés;
  • dirigeants qui ont une vision claire;
  • travail stimulant;
  • pouvoir décisionnel et droit de s’exprimer;
  • possibilités d’avancement;
  • milieu collaboratif;
  • ressources nécessaires à l’exécution du travail.

Réunissez les conditions gagnantes.

Chaque employé a ses sources de motivation intrinsèques; ce qui fonctionne pour l’un ne fonctionnera pas forcément pour l’autre. Votre travail consiste à réunir les conditions gagnantes pour créer un climat favorable qui incitera vos employés à croire en l’entreprise.

Donnez l’exemple.

En posant un regard optimiste sur votre entreprise, votre poste et la vie en général, vous contribuez grandement au moral des troupes. Votre attitude déteint sur celle de vos employés, d’où l’importance de toujours commencer la journée sur une note positive. Il suffit parfois d’un simple compliment, d’un bonjour bien senti ou de quelques instants à parler de tout et de rien pour énergiser vos gens.

Voici d’autres choses à faire pour reconnaître vos employés à leur juste valeur.

Donnez à chacun ce qu’il désire

Si un employé veut plus de rétroaction ou de responsabilités, exaucez son souhait! Un employé qui cherche activement à contribuer davantage au succès de l’organisation doit être encouragé à le faire. Vous pourriez par exemple donner à un employé responsable un plus grand pouvoir décisionnel, ou encore solliciter son avis sur une question stratégique. Quand vos joueurs étoiles sentent que leurs talents et leurs contributions sont valorisés, ils sont plus susceptibles de rester motivés.

Félicitez vos employés.

Offrez des félicitations sincères et ciblées. La plupart des gens le sentiront si vous faites l’hypocrite ou si vous restez vague. Déterminez dans quelle mesure vos employés ont besoin de tapes dans le dos, puis complimentez-les quand l’occasion se présente. Les travailleurs inexpérimentés ou engagés depuis peu, par exemple, ont généralement besoin d’être félicités plus souvent que leurs collègues chevronnés. Et n’oubliez pas que si vous tardez trop à féliciter un employé, vous ne l’encouragerez pas à adopter le comportement désiré. Enfin, respectez toujours la règle numéro un : félicitez en public, mais réprimandez en privé.

Investissez dans des programmes de reconnaissance.

Quoi de mieux pour inciter vos gens au dépassement qu’un concours ouvert à toute l’entreprise ou à une équipe régionale? Vous donnerez à vos employés la chance de briller et aurez l’occasion de récompenser et de féliciter publiquement vos joueurs étoiles. Au moment d’établir les paramètres du concours, pensez aux employés dont le travail est difficilement quantifiable. Contrairement aux vendeurs, par exemple, ces personnes sont rarement récompensées pour leur contribution inestimable à la bonne marche de l’entreprise.

Un programme de reconnaissance des bons coups de vos employés est un investissement qui rapporte. Prévoyez un budget assez élevé pour offrir des récompenses alléchantes, comme des primes en argent, des voyages ou des cartes-cadeaux. Présentez le tout aux employés comme un programme d’envergure, avec des prix qui confirment vos dires. Tout le monde mettra les bouchées doubles pour essayer de gagner.

Montrez votre ouverture.

Planifiez des rencontres périodiques où les employés ont l’occasion de s’exprimer et de faire valoir leurs idées. Vous pourriez également créer une boîte courriel de commentaires et de suggestions pour encourager vos employés à s’impliquer plus activement dans l’entreprise. En offrant à vos gens des tribunes où ils peuvent soulever leurs craintes et donner leur avis sur l’évolution de l’entreprise ou du secteur, vous montrez votre ouverture et leur donnez une vue d’ensemble. Vous leur prouvez aussi que leur opinion est importante pour vous et pour l’avenir de l’organisation

Offrez à chacun le salaire qu’il mérite.

Offrez à chaque employé un salaire juste pour lui montrer que vous êtes conscient de la valeur de son travail. Si l’argent est rarement la principale source de motivation qui pousse un employé à bien travailler jour après jour, sous-payer vos employés demeure la meilleure façon de les perdre. Ceux qui jugent que leur travail n’est pas reconnu iront voir ailleurs, votre taux de roulement augmentera, et le moral des troupes en prendra un coup.

Ne négligez pas la formation.

Pour garder ses meilleurs employés et les amener à développer leur plein potentiel, il faut investir dans leur carrière. C’est d’ailleurs pourquoi les entreprises florissantes d’aujourd’hui ont toutes un programme de formation et de perfectionnement efficace.

C’est prouvé : les organisations qui ont un programme de développement des compétences bien établi et qui travaillent activement à bâtir une équipe diversifiée et talentueuse réussissent mieux et sont plus rentables à long terme. Après tout, l’employé qui ne reçoit aucune formation continue risque de prendre du retard par rapport à ses confrères et consœurs qui continuent de se perfectionner. Il est également plus susceptible de trouver son travail monotone et de perdre sa motivation. Plus votre équipe est démotivée, plus votre taux de roulement augmente et plus vous avez du mal à promouvoir des gens de l’interne, deux problèmes qui vous coûteront plus cher à long terme que vos investissements dans la formation des talents.

Encouragez vos gens à s’impliquer dans le secteur.

Encouragez vos employés à devenir membres d’associations professionnelles. Pourquoi ne pas payer leurs frais d’adhésion, d’autant plus que certaines organisations offrent un rabais sur les adhésions multiples? Beaucoup d’associations organisent des ateliers et des séminaires variés qui sont autant de belles occasions pour vos gens de développer leurs compétences et de découvrir les dernières tendances. En encourageant vos employés à adhérer à des associations professionnelles et à participer à leurs activités, vous les aidez à se tenir à jour, ce qui profite à votre entreprise.

N’essayez pas de réinventer la roue.

Il existe plein de façons simples et peu coûteuses de créer un esprit d’équipe. Vous pourriez par exemple proposer une pause ludique ou musicale de quelques minutes. Un jeu rapide ou une chanson entraînante suffit parfois à sortir vos employés de la routine, voire à augmenter leur productivité. Vous pourriez aussi organiser à l’occasion des sorties de quilles ou de mini-golf pour montrer à vos gens que vous vous souciez de leur bien-être global

Soyez positif dans les évaluations de rendement

Beaucoup de gestionnaires comptent sur les évaluations annuelles, les augmentations de salaire et les bonis pour motiver leurs employés. Or si l’évaluation de rendement n’est qu’une longue liste d’erreurs et de points à améliorer, elle ne contribue en rien à la motivation et à l’enthousiasme de l’employé, même si celui-ci reçoit une augmentation ou un boni. C’est ce que les experts appellent en anglais threat-based management, la gestion par la menace.

Si l’employé sait que son augmentation ou son boni dépend directement de l’évaluation qu’effectue son gestionnaire, il aura tendance à taire ses opinions par peur de perdre cette récompense. Son évaluation risque alors d’être fausse, ce qui fera baisser sa productivité et son intérêt. Bref, vous devez voir l’évaluation comme une occasion de mesurer les progrès de l’employé et de discuter de son apport positif pendant l’année

Voici quelques façons de chasser les nuages noirs qui planent sur le processus d’évaluation annuelle pour créer un climat de travail favorable et maintenir la motivation des employés.

Posez des questions ouvertes.

Pour faire de l’évaluation de rendement une expérience positive, demandez à l’employé de rédiger une autoévaluation de son travail de la dernière année. Posez-lui beaucoup de questions ouvertes pour savoir quels aspects de son travail il trouve les plus stimulants et les moins intéressants. Vous pourrez ainsi mieux cibler l’aide à lui fournir et les volets qu’il souhaite approfondir.

Parlez de l’avenir.

Demandez à l’employé quels sont ses objectifs professionnels pour voir si vous êtes sur la même longueur d’onde. Discutez ensuite des éventuelles responsabilités que vous pourriez lui confier, puis dites-lui où vous le voyez dans un avenir rapproché. L’établissement des objectifs de carrière devrait toujours se faire en collaboration avec l’employeur; l’évaluation de rendement est l’occasion toute désignée pour amorcer cette discussion.

Énoncer clairement les points à améliorer reste la meilleure façon d’aider l’employé à progresser. Après tout, si vous ne lui dites pas qu’un aspect de son travail laisse à désirer, il ne peut pas le deviner. En formulant des critiques constructives, vous envoyez à l’employé un message clair et lui donnez l’occasion de s’améliorer. Contrebalancez vos critiques en disant clairement que vous êtes persuadé que l’employé peut s’améliorer et que vous appuierez ses efforts en ce sens. Informez-vous régulièrement des progrès accomplis et félicitez l’employé s’il s’améliore. Présentées de façon positive, les critiques constructives constituent un outil précieux pour l’employé comme pour le gestionnaire.

Ayez une conversation franche.

Après avoir lu l’autoévaluation et présenté votre propre évaluation, donnez à l’employé la chance de réagir à vos commentaires pour qu’il sache que vous êtes réceptif. Si l’employé critique un aspect de votre travail, acceptez ses commentaires constructifs, puis tâchez de vous améliorer; c’est une excellente façon de développer vos compétences en gestion.

Peu importe la forme que prend l’évaluation de rendement, n’oubliez pas de fournir de la rétroaction toute l’année. Aucun employé ne devrait être surpris du contenu de son évaluation annuelle. Parlez régulièrement à vos employés pour qu’ils aient la chance de corriger le tir dès qu’un problème survient; si vous attendez à l’évaluation, la situation ne fera qu’empirer.

En motivant bien vos employés, vous réussirez à coup sûr.

Le travail des employés motivés contribue directement au succès de votre entreprise. Inversement, les employés blasés nuisent beaucoup à son rendement. Bref, l’énergie que vous consacrez à l’établissement d’un climat de travail stimulant, qui incite les employés à donner le meilleur d’eux-mêmes, vous rapporte gros. L’employé motivé considère que les succès de l’entreprise sont les siens; il est donc déterminé à tout faire pour que vous réussissiez.

Pour savoir comment appliquer ces pratiques exemplaires et motiver vos troupes, communiquez avec nous.

Contenu connexe

L’engagement pour diminuer le taux de roulement

Dans le marché du travail d’aujourd’hui, la réussite d’une entreprise repose sur sa capacité à conserver ses employés. La concurrence pour recruter les talents étant de plus en plus féroce, toute entreprise doit prendre les moyens qui s’imposent pour diminuer son taux de roulement et fidéliser ses meilleurs employés.

Autres
Conseils pour gérer les conflits au travail

Les conflits entre les employés sont inévitables, et vous avez la responsabilité, en tant que directeur, de les gérer. Pour que ces conflits ne minent pas le moral et la productivité de vos troupes, suivez les conseils simples et efficaces qui suivent.

Autres