Éditorial

Par Gilbert Boileau
Président, Adecco Canada

Au fond, un lieu de travail sain est un milieu qui soutient les employés. Plus que jamais, les dirigeants mettent au premier plan la santé et la sécurité de leurs employés. C’est pourquoi, pour aider les entreprises de partout au pays à composer avec la COVID-19, nous avons montré la voie à notre secteur grâce à notre leadership éclairé, qui facilitera la réouverture des lieux de travail de nos clients. à l’échelle mondiale, notre réponse a été tout aussi exemplaire. Le Groupe Adecco a noué une alliance sans précédent avec d’éminents représentants du secteur des ressources humaines. Ses pratiques exemplaires et ses conseils aideront les organisations à se préparer à leur nouvelle réalité et à prévoir un retour au travail sécuritaire. Vous pouvez en apprendre plus sur cette initiative mondiale dans cet article.

Dans le magazine Lēad, nous nous sommes toujours fait un point d’honneur de mettre à l’avant-plan les entreprises canadiennes – des gens comme vous – qui en savent long sur la réalité du terrain. Le numéro de cette année est donc consacré aux employeurs qui veillent à la sécurité de leurs employés. Outre la sécurité physique, nous nous intéressons à la création d’un lieu de travail psychologiquement sain, qui stimule la productivité et la passion des employés. Certains des articles de ce numéro ont été écrits avant qu’un premier cas de COVID-19 ne soit déclaré au Canada. Ils n’en demeurent pas moins pertinents dans notre nouvelle réalité, puisqu’ils nous montrent la voie à suivre. Après tout, c’est en nourrissant les passions que nous – comme employeurs et comme citoyens de ce pays – appuierons la relance.

Il y a donc lieu de nous intéresser au rôle que nous jouons dans la vie de nos employés.

Réservoir à passion des employés

En tant qu’employeurs, notre travail consiste à favoriser le rendement de nos employés. En ces temps d’incertitude, la fonction du nouveau lieu de travail élargi – et de toutes ses infrastructures, y compris les politiques générales, la structure organisationnelle et les avantages sociaux – consiste toujours à susciter et à nourrir la passion du personnel, même si ce dernier ne travaille plus de la même manière.

Pourquoi cette passion devrait-elle être au cœur de nos préoccupations? Revenons à l’essentiel. Si en tant qu’individus, nous sommes le moteur, la passion est notre carburant. Pour prospérer, une entreprise a besoin de gens passionnés. Elle a besoin d’employés dévoués, motivés et conscients de la valeur qu’ils apportent à l’ensemble de l’organisation et à la société en général.

La passion est au cœur de bon nombre de nos décisions de carrière. Outre l’aspect financier, c’est la raison pour laquelle nous choisissons de travailler dans un domaine ou une entreprise en particulier. à mes yeux, dans un milieu de travail sain, l’employeur reconnaît l’importance de cette passion et met en place les conditions pour l’attiser.

Que pouvons-nous faire pour que le « réservoir à passion » de chacun reste bien rempli?

Première chose : offrir un cadre où les gens ont un sentiment de sécurité et d’appartenance. Créer et maintenir un environnement de travail sécuritaire sur le plan physique et mental, c’est le strict minimum. La préservation d’une culture de sécurité exige des efforts soutenus, mais il est primordial d’offrir aux employés un milieu de travail sûr, où qu’il soit.

Dans notre premier article, Kelsey Trevor traite des répercussions d’un milieu de travail sain sur les employés et l’image de marque des employeurs. Kristi Hines se penche quant à elle sur une nouvelle réalité : le recours aux tests de détection des facultés affaiblies pour assurer la sécurité au travail. William Goldbloom explique comment les enquêtes peuvent pallier un manque de sécurité psychologique chez les employés et SnapClarity illustre l’importance d’offrir un accès aux services de santé mentale. En quoi la résilience aide-t-elle une personne à s’adapter à une situation qui évolue? Marla Goddard nous explique comment renforcer la résilience des employés pour les aider à composer avec le changement. Alain Dehaze vient clore notre discussion sur les lieux de travail sécuritaires en réfléchissant à l’impact de la pandémie de COVID-19 sur le monde du travail.

Ensuite, il faut apporter de la valeur aux employés, par exemple par des programmes et initiatives à valeur ajoutée souvent associés au mieux-être en milieu de travail. Pour savoir comment faire, lisez l’article de l’organisme caritatif Plan International, qui nous montre comment les programmes d’entreprise rassemblent les employés. Laurent M. Lapierre, Ph. D. et Silvia Bonaccio, Ph. D. traitent ensuite du rôle des gestionnaires dans l’instauration d’un environnement favorable à la santé mentale des employés.

En terminant, vous devez cultiver la passion de vos employés en partageant la vôtre. Donnez l’exemple dans le cadre de programmes d’encadrement et de mentorat pour susciter la motivation de vos employés. Et en ajoutant une dose de plaisir à l’équation, vous pourrez tisser des liens avec vos collègues, comme le démontre notre dernier article sur le programme de santé du Groupe Adecco, Win4Youth.

Un grand merci à tous nos collaborateurs de nous avoir fait part de leur expertise et d’asseoir la pertinence du magazine Lēad. Nous espérons que vous aurez plaisir à découvrir des milieux de travail sains de partout au Canada dans ce numéro.

Gilbert Boileau, Président, Adecco Canada

Gilbert Boileau

Président, Adecco Canada

Gilbert a été nommé à la présidence d’Adecco Canada en 2017, après avoir été vice-président régional pour le Québec pendant deux ans. Fort de 25 ans d’expérience en ventes et en gestion dans le secteur du placement, il est reconnu pour son talent de bâtisseur et sa passion pour le développement d’entreprise. Avant de se joindre à Adecco en 2015, Gilbert a occupé des postes de direction dans de grandes entreprises où il a transformé des bureaux régionaux en acteurs dominants; acquis, intégré et géré des agences de recrutement au Canada et aux États-Unis; et monté et géré avec succès des équipes de ventes et opérationnelles dans divers marchés. Il possède un diplôme en génie mécanique de l’Université de Sherbrooke.

Related articles

Mener en situation de crise : 5 grandes tendances qui façonneront le nouveau monde du travail

La pandémie de coronavirus a suscité une importante remise en question du monde du travail. Paradoxalement, elle a provoqué un ralentissement de l’économie, mais une accélération de la marche vers l’avenir du travail. Grâce aux enseignements tirés au cours des derniers mois, nous avons une chance unique de transformer les défis en occasions pour construire l’emploi de demain.

Lire la suite
Intégration virtuelle des employés : Conseils pratiques pour les employeurs

Faire de bonnes embauches est une priorité pour les entreprises, mais il est tout aussi important de mettre en place une stratégie d’intégration des nouveaux employés digne de ce nom. Et la distanciation physique ne facilite pas les choses. Un plan rigoureux et complet vous permettra de bien intégrer vos nouveaux employés tout en travaillant à distance pendant la pandémie de COVID-19. Pour les aider à trouver leurs repères rapidement et à se mêler à l’équipe, lisez ce guide sur l’intégration virtuelle des employés.

Lire la suite

 

Cet article est tiré du magazine Lead numéro 24. Vous aimez? Abonnez-vous pour ne rien manquer!

* Obligatoire