Une expertise en reconnaissance de drogues qui change des vies

Une nouvelle technologie pour détecter les facultés affaiblies pourrait améliorer la sécurité au travail

Kristi Hines, B. Sc. Inf., infirmière en santé du travail |
Hines Health Services

Au Canada, bon nombre d’entreprises mettent tout en œuvre pour assurer la sécurité au travail, comme imposer un test de dépistage des drogues préalable à l’embauche et une formation sur l’aptitude au travail. Malgré leurs efforts, des incidents surviennent, témoignant des conséquences de l’affaiblissement des facultés sur la santé et la sécurité au travail.

Lors d’un test de dépistage de drogues et d’alcool préalable à l’embauche auquel j’ai assisté, une infirmière – qui n’avait jamais suivi de formation en reconnaissance des drogues – était aux prises avec un sujet qui agissait bizarrement, mais elle ne pouvait pas mieux identifier la cause du problème. Le sujet avait le visage rouge, les pupilles dilatées et ne pouvait tenir en place. Je suis infirmière et spécialiste des services de santé en milieu de travail, et j’ai travaillé aux côtés d’un éminent expert en reconnaissance de drogues. J’ai donc compris ce qui se passait. Avant même de vérifier ses signes vitaux, je savais que cette personne avait consommé un stimulant. Les résultats du test de dépistage ont confirmé mes soupçons : cette personne avait pris de la cocaïne.

Signes de facultés affaiblies

Il est primordial que tous les employés sachent reconnaître les principaux comportements associés aux facultés affaiblies en milieu de travail. En voici quelques exemples :

  • Changements de personnalité et comportements erratiques
  • Conflits interpersonnels plus fréquents (ex. : ne pas s’entendre avec ses collègues)
  • Réactions excessives aux critiques (ex. : ne pas contrôler ses émotions)
  • Travail non sécuritaire
  • Perte de productivité ou détérioration de la qualité du travail
  • Retards fréquents ou absentéisme accru
  • Signes de facultés affaiblies (ex. : odeur d’alcool ou de drogue, yeux vitreux ou rouges, démarche instable, élocution difficile, mauvaise coordination)
  • Échec d’un test de dépistage d’alcool ou de drogues

Des problèmes médicaux, la fatigue, certains médicaments d’ordonnance ou en vente libre et des conflits non résolus (professionnels ou personnels) peuvent également causer un affaiblissement des facultés.

Le projet de loi C-45 ayant été adopté, la Loi sur le cannabis permet maintenant l’usage récréatif du cannabis, ce qui a changé les obligations de sécurité de bien des employeurs. Les normes actuellement respectées dans les milieux de travail critiques pour la sécurité sont arrimées sur le Canadian Model for Providing a Safe Workplace (Modèle canadien pour la sécurité au travail). L’un des problèmes que pose le cannabis, c’est que les tests actuels, comme le test de dépistage par analyse d’urine qui est communément utilisé, ne rendent pas compte en temps réel des facultés affaiblies. Un employé pourrait donc recevoir un résultat positif pour le cannabis sans avoir les facultés affaiblies (au contraire des tests d’alcoolémie), puisque les métabolites du cannabis restent longtemps dans l’organisme après la consommation. En fait, un usage unique peut être détecté de trois à dix jours plus tard, et chez un grand consommateur, de 30 à 60 jours plus tard, voire plus. Les tests actuels de dépistage des drogues révèlent seulement la présence de THC, mais une analyse d’urine ne peut pas déterminer s’il s’agit du THC, le principal métabolite psychoactif du cannabis, ou d’un métabolite non psychoactif. Les tests réalisés depuis peu avec un frottis buccal pour le dépistage aléatoire, pour motif valable ou post-incident peuvent détecter un usage récent, mais ils ne confirment pas non plus les facultés affaiblies en temps réel.

Kristi Hines et des agents de la GRC

Détection de facultés affaiblies : une nouvelle façon de faire s’impose

Que peuvent faire les entreprises?

Ces dernières années, je me suis employée à comprendre comment la GRC confirme l’affaiblissement des facultés en temps réel, et comment l’état prouve la culpabilité en cour. Et comme professionnelle de la santé et de la sécurité au travail, entrepreneure et chef de file de ma communauté, je me suis demandé comment les entreprises pouvaient appliquer les façons de faire des policiers pour mieux assurer la sécurité au travail.

Aptitude au travail

Voici des conseils pour mettre en place une politique d’aptitude au travail.

  • S’assurer que les employés comprennent les changements qui découlent de la Loi sur le cannabis, et qu’ils considèrent l’affaiblissement des facultés par le cannabis comme dangereux.
  • Mettre en place une politique d’aptitude au travail qui traite des facultés affaiblies.
  • S’assurer que la politique sur les facultés affaiblies est bien appliquée et offrir une formation à ce sujet.
  • Former les employés à reconnaître les facultés affaiblies et leur donner les outils pour signaler leurs préoccupations.
  • Mettre l’accent sur les facultés affaiblies et sur le risque qu’elles posent au travail. Ne pas se concentrer sur la cause des facultés affaiblies et ne pas tenter de diagnostiquer un problème médical.
Comment la GRC détecte-t-elle les facultés affaiblies?

Le test normalisé de sobriété administré sur place regroupe trois tests psychophysiques :

  1. test du nystagmus horizontal, qui évalue le mouvement oculaire;
  2. observation du sujet qui marche et fait demi-tour;
  3. observation du sujet qui se tient sur une jambe.

Si une personne a du mal à passer le test normalisé, les policiers l’arrêtent. Un expert en reconnaissance de drogues recueille ensuite un échantillon d’urine et réalise une évaluation complète.

Comment les employeurs peuvent-ils améliorer la prévention des incidents?

Voilà une question à laquelle Hines Health Services peut répondre. Nous offrons aux entreprises de partout en Alberta des formations sur l’aptitude au travail, la reconnaissance des facultés affaiblies et les motifs valables. Après avoir côtoyé un expert en reconnaissance de drogues et donné plus de 50 présentations sur le cannabis en milieu de travail, j’ai eu l’idée de simplifier les méthodes actuelles, comme les indicateurs cliniques et psychomoteurs, pour créer un outil technologique d’évaluation des facultés affaiblies au travail, le Workplace Impairment Assessment Tool (WAIT). Cette plateforme reconnaît les déficits de performance avant même que les employés commencent à travailler, et atténue les risques en évaluant rapidement s’ils sont aptes à assumer leurs fonctions. L’outil est particulièrement utile pour détecter les déficits de performance qui auraient pu échapper aux évaluations habituelles préalables à l’embauche.

Fondé sur une plateforme sécurisée qui sert de carrefour pour la collecte, la vérification et l’application des données, WAIT facilitera, grâce à ses protocoles simplifiés, le prélèvement et l’analyse des échantillons ainsi que la transmission des résultats, et ce, dans un vaste éventail de secteurs où la sécurité est critique – construction, fabrication, pétrole et gaz, agriculture, transports, santé, etc. Le système tient compte des données sur les signes vitaux, comme la fréquence cardiaque et les mouvements oculaires, pour confirmer l’aptitude au travail des employés. Un tel suivi des données biométriques peut aider les employeurs à repérer les déficits de performance, comme la fatigue. Il peut même contribuer à détecter des maladies, encourageant les gens à consulter pour régler tout problème.

Le bureau de Hines Health Services

Hines Health Services considère WAIT comme un important outil de promotion de la sécurité, puisqu’il contribue à prévenir les accidents, les blessures et les maladies en milieu de travail. Bien des travailleurs se sentent plus à l’aise s’ils savent que leurs collègues sont aptes à assumer leurs fonctions. En favorisant la santé et la sécurité au travail, WAIT offre aux organisations une manière novatrice d’appuyer leurs employés. Parallèlement, en prévenant les accidents, les blessures, les maladies et le temps de travail perdu, WAIT peut épargner des milliers de dollars aux entreprises.

Nous voulons tous rentrer chez nous indemnes après le travail. WAIT est un outil proactif qui comble les lacunes des protocoles actuels, et qui peut aider les entreprises et les employés à prévenir les blessures, les maladies et le temps de travail perdu, et à créer un milieu plus sain et sécuritaire.

Détection du THC par les tests standard en milieu de travail

Le tableau ci-dessous indique la période pendant laquelle un niveau détectable de THCA (non psychoactif) peut se retrouver dans l’urine.

Usage de THC Période de détection*
Usage unique Jusqu’à 3 jours[1]
Usage chronique ou fréquent 30 à 60 jours[2]
THC attribuable à la fumée secondaire Peu susceptible d’être détecté

* Il n’y a aucune corrélation entre le niveau de détection et les facultés affaiblies.

L’an dernier, Hines Health Services a figuré parmi les 33 entreprises albertaines dirigées par des femmes qui ont été financées par le Fonds pour les femmes en entrepreneuriat, lequel a été créé, à hauteur de 30 millions de dollars, par la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat (SFE) du gouvernement du Canada. Hines Health Services a ainsi reçu 100 000 $ pour le développement de WAIT. L’outil en étant à l’étape de démonstration de faisabilité, Hines Health Services cherchera bientôt des partenaires stratégiques pour sa mise à l’essai.

« Notre gouvernement est d’avis que l’autonomisation économique des femmes n’est pas seulement la bonne chose à faire, mais qu’elle est également profitable, a déclaré Mary Ng, ministre de la Petite Entreprise, de la Promotion des exportations et du Commerce international. C’est pourquoi nous avons lancé la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat, qui vise à doubler d’ici 2025 le nombre d’entreprises détenues par des femmes en faisant en sorte qu’elles aient un meilleur accès aux sources de financement, aux réseaux et aux conseils. C’est un investissement judicieux qui aura des retombées socioéconomiques positives, et qui aidera des entreprises florissantes menées par des femmes, comme Hines Health Services, à développer de nouvelles technologies et à consolider la position du Canada comme chef de file de l’innovation. »

Pour en savoir plus, communiquez avec communications@hineshealth.ca

1 Franjo Grotenhermen, « Pharmacokinetics and Pharmacodynamics of Cannabinoids », Clinical Pharmacokinet vol. 42, no 4, avril 2003, p. 327 à 360, https://doi.org/10.2165/00003088-200342040-00003; Franjo Grotenhermen, « Pharmacology of cannabinoids », Neuro endocrinology letters, vol. 25, no 1-2, 2004, p. 14 à 23.

2 Ibid.

Kristi Hines

Kristi Hines, B. Sc. Inf., infirmière en santé du travail

Fondatrice et directrice, Hines Health Services

Anciennement infirmière en santé du travail pour Syncrude Canada, Kristi est fondatrice et directrice de Hines Health Services, une entreprise qui facilite la réalisation de tests médicaux depuis huit ans. Dans le cadre des Alberta Business Awards of Distinction, la chambre de commerce de l’Alberta a remis à Kristi le Prix de la femme entrepreneure 2019, reconnaissant ses réalisations exceptionnelles et sa contribution à la communauté.

En 2018, le maire et le conseil de Wood Buffalo ont nommé Kristi au premier conseil d’administration de la société de développement économique de cette municipalité régionale. Kristi est actuellement présidente de l’Alberta Occupational Health Nursing Association et première vice-présidente de la chambre de commerce de Fort McMurray.

Related articles

Comment fidéliser les employés rémunérés à l’heure?

La fidélisation des employés ne se résume pas à éviter qu’ils ne quittent l’entreprise… Fondamentalement, elle consiste plutôt à leur fournir les outils et ressources dont ils ont besoin pour s’épanouir au travail comme dans leur vie privée. Comment faire? Voici les idées les plus novatrices dans ce domaine.

Lire la suite
Faites de la santé et de la sécurité au travail votre priorité

En tant qu’employeur, vous êtes responsable de la sécurité de vos employés au travail. En mettant en place une politique rigoureuse en matière de santé et de sécurité au sein de votre entreprise, vous garderez votre personnel heureux et en santé pour les années à venir.

Lire la suite

 

Cet article est tiré du magazine Lead numéro 24. Vous aimez? Abonnez-vous pour ne rien manquer!

* Obligatoire