Win4Youth : Le sport comme levier de responsabilité sociale

Plus que jamais, nous devons veiller au bien-être de nos employés. Bien sûr, leur santé et leur sécurité sont notre priorité, et il est aussi de notre devoir de nous assurer qu’ils composent bien avec les exigences de distanciation physique et les effets de l’isolement. Nous savons que l’activité physique aide à contrer les conséquences physiques et mentales de l’isolement. C’est pourquoi le Groupe Adecco incite ses employés de partout dans le monde à bouger.

Comment s’y prend-il? En faisant la promotion de l’activité physique, en assurant un suivi de la participation, en créant un climat de camaraderie et en favorisant l’inclusion. Il s’agit de trouver le juste équilibre entre ces éléments afin de proposer à ses employés un programme d’activité physique qui favorise leur bien-être et leur engagement.

Le Groupe Adecco a ajouté un autre ingrédient à cette recette : la responsabilité sociale. Les participants à son programme Win4Youth se motivent à bouger, tout en encourageant l’emploi chez les jeunes par l’intermédiaire d’un partenaire caritatif, Plan International. En associant la participation au programme à la valeur fondamentale de l’organisation, soit la responsabilité à l’égard du monde du travail en général, Win4Youth prouve qu’un programme de bien-être peut favoriser l’engagement des employés tout en renforçant l’organisation et ses valeurs fondamentales.

Lorraine Gignac et le programme Win4Youth

Le programme

Lancé en 2010 , Win4Youth incite les employés internes et externes ainsi que les clients du Groupe Adecco de partout dans le monde à enregistrer leurs kilomètres et le temps passé à faire de l’activité physique. Depuis ses humbles débuts, alors que les kilomètres, enregistrés sur des feuilles de calcul, n’ont totalisé que 228 000 la première année, Win4Youth en a fait du chemin : ce programme désormais mondial a permis d’enregistrer 43 millions de kilomètres et d’amasser plus de 3 millions d’euros pour des organismes de bienfaisance voués aux jeunes.

Un élément fondamental de Win4Youth est sa vocation sociale. Le partenaire caritatif du Groupe Adecco est Plan International, une ONG réputée qui défend les droits des enfants et autonomise les jeunes partout sur la planète en leur donnant accès à des moyens économiques, à l’éducation et à l’emploi. Chaque heure d’activité et chaque kilomètre enregistré se traduit par un don à Plan International et consolide la valeur fondamentale du Groupe Adecco en matière de responsabilité sociale.

Les porte-étendard du programme sont les ambassadeurs Win4Youth. Ces personnes sont choisies en raison de leur passion pour le programme et de leur manière exemplaire d’incarner les valeurs fondamentales du Groupe Adecco : esprit d’équipe, esprit entrepreneurial, responsabilité, passion et orientation client. Ils organisent des activités dans leurs bureaux pour faire la promotion de l’exercice et d’un mode de vie sain, et ils participent au Triathlon Win4Youth à Lanzarote, présenté par Ocean Lava.

Parler de qui nous sommes, plutôt que de ce que nous faisons

Nos anciens ambassadeurs sont certains des meilleurs promoteurs du programme. L’ancienne ambassadrice du programme au Canada Lorraine Gignac en parle aux clients potentiels et actuels «parce que quand je leur explique ce que nous faisons, ils n’en reviennent pas. Ils sont épatés. » Selon Susan Brown, une autre ancienne ambassadrice au Canada, le programme permet de différencier la marque, mais surtout, « il est authentique. Ce ne sont pas que de belles paroles. Nous changeons réellement la vie des gens grâce au programme, comme dans le cadre de notre travail. C’est gratifiant de savoir que nous nous intégrons à des communautés et aidons des enfants. » Ancien ambassadeur et ancien chef mondial de Win4Youth, Alex Ridder croit que le programme permet aux participants de « parler de qui nous sommes, plutôt que de ce que nous faisons ».

La Fondation Groupe Adecco

Après tout, le Groupe Adecco est une entreprise centrée sur l’humain. Avec la mise sur pied de la Fondation Groupe Adecco en 2017, l’entreprise a recentré et redéfini ses activités créatrices de valeur sociale. Comme l’explique Cynthia Hansen, chef de la Fondation Groupe Adecco, la fondation a deux principales missions : « l’une est de renforcer l’employabilité au sein des populations mal servies et l’autre est de veiller à la vitalité de la main-d’œuvre. Ces deux missions visent à répondre à un réel besoin social : réduire le fossé des compétences, en s’assurant que les personnes détiennent les compétences nécessaires pour occuper les emplois en demande dans leur milieu. »

Pour entendre Cynthia Hansen expliquer plus en détail le rôle que joue Win4Youth dans la stratégie de la Fondation Groupe Adecco, écoutez l’épisode « How is Win4Youth driving Social Impact? » du balado de Win4Youth ici.

En appuyant le programme Fit for Future de Plan International, Win4Youth favorise l’atteinte de ces objectifs. Fit for Future offre une formation informatique aux jeunes du Vietnam, en plus de les aider à trouver un stage ou un emploi dans ce domaine. Le soutien structurel de Win4Youth permet de créer des retombées.

En réponse à la pandémie de COVID-19, Plan International a créé un fonds d’intervention mondiale. Celui-ci visera à protéger les populations les plus vulnérables, surtout celles qui se trouvent dans des camps de réfugiés ou qui ont été déplacées. Il appuiera en particulier la lutte contre la violence faite aux enfants et contre la restriction de l’accès à l’éducation et aux services, qui découlent des mesures de confinement. La Fondation Groupe Adecco a alloué 300 000 francs suisses de sa contribution aux partenaires à ce fonds d’intervention d’urgence.

En tant qu’ancien chef mondial de Win4Youth (2018-2020), Alex Ridder est bien placé pour en connaître les répercussions positives : « La Fondation a permis d’accroître les retombées de nos efforts. » Le partenariat avec Plan International a également élargi la portée de l’aspect caritatif de Win4Youth, et amélioré le suivi des résultats. Les participants peuvent maintenant voir « le lien très direct entre les initiatives que nous contribuons à financer et l’impact que nous avons sur la société, notamment en sachant combien de personnes participent au programme. D’ici 2021, 140 personnes obtiendront un diplôme, et près de la moitié d’entre elles ont déjà reçu une offre d’emploi. »

C’est cette double mission qui fait le succès de Win4Youth. D’une part, en faisant la promotion de l’activité physique chez les employés, il a transformé la vie des participants. D’autre part, les initiatives qu’appuie le Groupe Adecco par l’intermédiaire de Plan International peuvent avoir un effet concret et durable sur les jeunes partout dans le monde.

Susan Brown - Win4Youth en pratique

Win4Youth en pratique

Alex Ridder connaît bien la capacité du programme à changer des vies. Il a d’abord été sensibilisé à l’importance de la santé et du bien-être au travail lors d’un mandat à Manille, où il courait chaque mardi et jeudi soir avec ses collègues. Il a poursuivi cette tradition partout où son travail l’a conduit, encourageant ses collègues à se joindre à lui.

L’effort collectif fait les équipes unies

De ces expériences, Alex a conclu que l’activité physique pouvait servir de ciment entre collègues, une conviction qui s’est affermie quand il est devenu ambassadeur Win4Youth en 2016. La rencontre de collègues de partout dans le monde, qui travaillaient tous à l’atteinte d’un but commun, fut une révélation : « J’ai été soufflé de constater, dans ce contexte, à quel point notre entreprise est grande, diverse et unique. C’était réjouissant de voir que ce programme extraordinaire pouvait rallier les gens autour de la santé et du bien-être pour faire avancer la société. Les 75 personnes que nous étions formaient après six mois une équipe tissée serrée. »

L’activité physique est une dimension importante du programme. Mais la magie de Win4Youth réside dans sa capacité à rapprocher les gens. « Grâce à Win4Youth, nous ne travaillons plus en vase clos, ajoute Alex. C’est en faisant un effort collectif que les équipes deviennent unies. Si vous n’avez pas peur de vous montrer humain, le front en sueur, devant les autres, ils seront plus portés à vous approcher au travail. »

Même dans la situation actuelle, le programme Win4Youth continue de faire bouger et d’unir les nombreux employés en confinement du Groupe Adecco. Grâce à la série sur le mieux-être sur l’intranet de la société, les employés de partout dans le monde peuvent montrer leur entraînement à la maison à leurs collègues pour les encourager à faire de l’activité physique et motiver les troupes du programme Win4Youth.

C’est dans cet esprit de camaraderie que les ambassadeurs renforcent les liens avec les participants tout en s’entraînant pour le Triathlon Win4Youth. Le triathlon est le point culminant d’une année de préparation, qui comprend l’organisation d’activités locales en appui à Win4Youth et un entraînement intensif. Selon Alex, le triathlon « montre le potentiel transformateur d’un événement qui encourage personnellement les gens, à l’échelle locale et mondiale, à réaliser l’exploit athlétique d’une vie ».

Jason Berman - Un impact durable

Un impact durable

Jason Berman, ambassadeur Win4Youth au Canada en 2012, ajoute qu’en participant au triathlon, il s’est senti fier de faire partie de l’entreprise qui parraine l’événement. « Si on m’interrogeait sur ma carrière de 12 ans chez Adecco, j’aurais du mal à ne pas parler de Win4Youth comme de la plus belle expérience que j’ai vécue ici. »

Une expérience transformatrice

Jason n’a jamais été un athlète d’endurance. Pour cet ancien joueur de hockey universitaire, l’idée de participer à un triathlon avait quelque chose de rebutant. Mais son rôle d’ambassadeur Win4Youth a tout changé : « Il m’a transformé en tant que personne. Jamais je n’aurais cru qu’une initiative professionnelle avait ce pouvoir. » Il continue d’ailleurs de pratiquer des sports d’endurance, comme plusieurs autres anciens ambassadeurs. Lorraine Gignac fait encore des centaines de kilomètres à vélo chaque année, mais surtout, le rôle d’ambassadeur « change une vie. On a l’impression qu’on peut tout conquérir », explique-t-elle. Susan Brown, qui dit ne jamais avoir été très sportive, a même participé à un ultramarathon de 50 km après son mandat d’ambassadrice!

Avec 741 anciens ambassadeurs partout dans le monde, l’effet d’entraînement est énorme. à la succursale de Calgary par exemple, trois personnes ont été nommées ambassadrices au Canada depuis 2013. Susan, la première de la succursale à avoir assumé ce rôle, remarque que tout le monde voit le programme Win4Youth d’un œil très positif : les ambassadeurs « suscitent la participation de tout le monde et créent un esprit de compétition amical ».

Grâce à l’activité physique, Win4Youth rallie les collègues autour d’une bonne cause : l’emploi chez les jeunes. Et le programme a fait ses preuves. Qu’il s’agisse des personnes dont la vie a été changée par l’expérience d’ambassadeur ou des diplômés du programme Fit for the Future, Win4Youth montre comment l’activité physique peut servir de levier pour transformer des vies.

En savoir plus:

Win4Youth

Related articles

Le grand jour

Mon téléphone m’indique qu’il est 1 h 45 du matin et je suis allongé dans mon lit, complètement réveillé, prêt pour la course. J’ai beau essayer de me rendormir, un mélange d’excitation et d’appréhension me tient éveillé le reste de la nuit. Pendant que s’écoulent les quatre heures qui me séparent de celle du lever, je visualise cent fois chacune des étapes du triathlon, je fais des exercices de méditation et de relaxation.

Lire la suite
De l’autre côté du triathlon : un message d’Anne, ambassadrice Win4Youth

Le programme Win4Youth permet aux employés et aux clients du Groupe Adecco d’améliorer les conditions de vie de jeunes du monde entier tout en partageant leur passion du sport. Anne Nguyen était l’une des deux membres de la famille du Groupe Adecco Canada à avoir été choisie pour représenter le programme Win4Youth au triathlon Ocean Lava en octobre à Lanzarote, en Espagne. Voici son dernier article en tant qu’ambassadrice Win4Youth 2018.

Lire la suite

 

Cet article est tiré du magazine Lead numéro 24. Vous aimez? Abonnez-vous pour ne rien manquer!

* Obligatoire