Taux de chômage de 8,1 %

Augmentation de 0,6 % par rapport au mois précédent
Diminution de 5,0 % par rapport à l’année précédente

Comparaison avec les provinces

18 627 200 emplois

Diminution de 1,1 % par rapport au mois précédent
Augmentation de 15,4 % par rapport à l’année précédente

Tendances par âge, par sexe et par secteur

 

Taux de chômage mensuel (%) – Canada

Nombre d’emplois par mois (en milliers) par groupe d’âge, à temps plein et à temps partiel – Canada

Nombre d’emplois par mois (en milliers) par sexe, à temps plein et à temps partiel – Canada

Nombre d’emplois par mois (en milliers) par secteur – Canada

Légende

Ressources et biens de consommation : Agriculture [SCIAN 111-112, 1100, 1151-1152]; foresterie, pêche, extraction minière, exploitation en carrière, extraction de pétrole et de gaz [21, 113-114, 1153, 2100]; services publics [22]; construction [23]; fabrication [31-33].
Transport et entreposage&8239;: SCIAN 48-49
Services à la clientèle : Services d’hébergement et de restauration [72]; autres services [81]; commerce de gros et de détail [41, 44-45].
Services professionnels : Gestion de sociétés et d’entreprises, services administratifs et autres [55-56]; services d’enseignements [61]; finances et assurances, services immobiliers et services de location et de location à bail [52-53]; soins de santé et assistance sociale [62]; industrie de l’information et industrie culturelle, arts, spectacles et loisirs [51, 71]; services professionnels, scientifiques et techniques [54]; administrations publiques [91].

Taux de chômage | Emplois | Analyse | Données provinciales | S’abonner

 

Faits saillants de avril 2021

Pour les définitions et la version intégrale du rapport, visitez le site Web de Statistique Canada.

La troisième vague entraîne la perte de 207 000 emplois en avril

En avril, le Canada a subi une perte de 207 000 emplois et une hausse de 0,6 % du taux de chômage (maintenant à 8,1 %). C’est l’Ontario qui a le plus écopé, ayant perdu 153 000 emplois.

D’un océan à l’autre, ce ralentissement a affecté à la fois les emplois à temps plein (-129 000; 0,8 %) et à temps partiel (-78 000; -2,3 %). Les secteurs les plus touchés sont ceux directement visés par les mesures sanitaires, comme le commerce de détail, l’hébergement et la restauration, l’information, la culture et le divertissement. Par ailleurs, le nombre de personnes travaillant moins de la moitié de leurs heures habituelles a augmenté de 288 000 (+27,2 %).

Mais malgré la hausse du taux de chômage (2,4 % plus élevé qu’en février 2020, avant la pandémie), les employeurs peinent à embaucher.

Pourquoi est-ce si difficile de recruter en ce moment?

Près d’un demi-million de personnes (486 000; +4,6 %) sont sans emploi depuis au moins 27 semaines, dont 312 000 qui sont sans emploi depuis au moins 52 semaines – trois fois plus qu’en février 2020. Et le nombre de personnes qui voudraient travailler mais qui n’ont pas cherché d’emploi a augmenté de 54 000 en avril.

Il y a donc plus d’un demi-million de Canadiens qui ne sont plus sur le marché du travail depuis 27 semaines ou qui ne cherchent pas d’emploi. Il est probable que certains chercheurs d’emploi ont du mal à trouver un emploi dans leur domaine, ne désirent pas retourner tout de suite au travail pour des raisons familiales, de santé ou autres, ou préfèrent ne pas côtoyer des collègues, malgré les mesures de distanciation sociale en place. Résultat : un resserrement du bassin de candidats et une compétition accrue pour recruter les talents, ce qui entraîne une hausse des salaires.

En étudiant le comportement en ligne des chercheurs d’emploi, Adecco a constaté que les consultations d’offres d’emploi ont diminué, mais dans la plupart des marchés canadiens, c’est surtout la baisse du taux de candidature qui est en cause – preuve de plus qu’en attendant de trouver chaussure à leur pied, les chercheurs d’emploi repoussent leur retour au travail. Pour s’en sortir, les employeurs devront changer la conversation : plutôt que de parler de leurs attentes, ils devront parler de ce qu’ils offrent.

Le télétravail s’impose

En avril, le nombre de télétravailleurs se chiffrait à 5,1 millions, en hausse de 100 000. Le télétravail, lorsque possible, est donc essentiel pour ne pas se faire éclipser par la concurrence. En outre, les travailleurs préfèrent les arrangements de télétravail permanents aux arrangements temporaires.

References

Statistics Canada. (2021). Table 14-10-0287-01 Labour force characteristics, monthly, seasonally adjusted and trend-cycle, last 5 months [Data table]. https://doi.org/10.25318/1410028701-eng

Statistics Canada. (2021). Table 14-10-0355-01 Employment by industry, monthly, seasonally adjusted and unadjusted, and trend-cycle, last 5 months (x 1,000) [Data table]. https://doi.org/10.25318/1410035501-eng

Chercheurs d’emploi

Vous cherchez un emploi? Nous en avons des milliers, et c’est facile de postuler.

Trouver un emploi

Employeurs

Trouvez les employés exceptionnels qu’il vous faut, partout et en tout temps.

Trouver la perle rare

 

Vous aimez? Abonnez-vous pour ne rien manquer!

* Obligatoire