Taux de chômage de 8,2 %

Augmentation de 0,1 % par rapport au mois précédent
Diminution de 5,5 % par rapport à l’année précédente

Comparaison avec les provinces

18 559 200 emplois

Diminution de 0,4 % par rapport au mois précédent
Augmentation de 12,9 % par rapport à l’année précédente

Tendances par âge, par sexe et par secteur

Selon l’Enquête sur la population active de Statistique Canada, 68 000 emplois ont été perdus au pays en mai. Presque 80 % des emplois perdus étaient à temps partiel.

 

Taux de chômage mensuel (%) – Canada

Le taux de chômage a augmenté de 10 points de base pour s’établir à 8,2 %, le nombre de personnes à la recherche d’un emploi ou ayant été mises à pied temporairement n’ayant connu qu’une faible variation. Cette augmentation est attribuable au nombre important de personnes ayant quitté la population active (-56 000) et de chercheurs découragés.

Taux de chômage | Emplois | Analyse | Données provinciales | S’abonner

 

Nombre d’emplois par mois (en milliers) par groupe d’âge, à temps plein et à temps partiel – Canada

Selon Statistique Canada, l’emploi est demeuré stable pour les hommes de 55 ans et plus en mai, mais a diminué de 1 % pour les femmes de la même tranche d’âge. Chez les étudiants poursuivant leurs études, le taux d’emploi est presque 16 % inférieur à ce qu’il était en mai 2019.

Taux de chômage | Emplois | Analyse | Données provinciales | S’abonner

Nombre d’emplois par mois (en milliers) par sexe, à temps plein et à temps partiel – Canada

Nombre d’emplois par mois (en milliers) par secteur – Canada

Légende

Ressources et biens de consommation : Agriculture [SCIAN 111-112, 1100, 1151-1152]; foresterie, pêche, extraction minière, exploitation en carrière, extraction de pétrole et de gaz [21, 113-114, 1153, 2100]; services publics [22]; construction [23]; fabrication [31-33].
Transport et entreposage&8239;: SCIAN 48-49
Services à la clientèle : Services d’hébergement et de restauration [72]; autres services [81]; commerce de gros et de détail [41, 44-45].
Services professionnels : Gestion de sociétés et d’entreprises, services administratifs et autres [55-56]; services d’enseignements [61]; finances et assurances, services immobiliers et services de location et de location à bail [52-53]; soins de santé et assistance sociale [62]; industrie de l’information et industrie culturelle, arts, spectacles et loisirs [51, 71]; services professionnels, scientifiques et techniques [54]; administrations publiques [91].

Les secteurs les plus touchés sont ceux de la fabrication (-36 000), du commerce de détail (-29 000), des autres services – soins personnels, services aux particuliers, réparation (-24 000) et de la construction (-16 000).

L’Alberta a connu une hausse appréciable dans les secteurs des ressources naturelles et du transport et de l’entreposage – 8 600 et 22 000 nouveaux emplois, respectivement – qui a partiellement compensé les pertes.

Taux de chômage | Emplois | Analyse | Données provinciales | S’abonner

 

Faits saillants de mai 2021

Pour les définitions et la version intégrale du rapport, visitez le site Web de Statistique Canada.

Selon l’Enquête sur la population active de Statistique Canada, 68 000 emplois ont été perdus au pays en mai. C’est en Ontario et en Nouvelle-Écosse que les pertes ont été les plus importantes et particulièrement dans les emplois à temps partiel, qui représentent 80 % des pertes. On constate une légère augmentation de l’emploi en Saskatchewan, et des changements négligeables dans les autres provinces.

Le taux de chômage a augmenté de 0,1 points de pourcentage pour s’établir à 8,2 %, le nombre de personnes à la recherche d’un emploi ou ayant été mises à pied temporairement n’ayant connu qu’une faible variation. Cette augmentation est attribuable au nombre important de personnes ayant quitté la population active (-56 000) et de chercheurs découragés. Si les gens qui veulent travailler, mais qui n’ont pas cherché un emploi étaient inclus dans les données sur le chômage, le taux de chômage ajusté en mai aurait été de 10,7 %.

Les secteurs les plus touchés sont ceux de la fabrication (-36 000), du commerce de détail (-29 000), des autres services – soins personnels, services aux particuliers, réparation (-24 000) et de la construction (‑16 000).

L’Alberta a connu une hausse appréciable dans les secteurs des ressources naturelles et du transport et de l’entreposage – 8 600 et 22 000 nouveaux emplois, respectivement – qui a partiellement compensé les pertes.

À l’échelle du pays, les chiffres sur l’emploi sont toujours 3 % inférieurs à ceux d’avant la pandémie (février 2020).

Comment trouver de la main-d’œuvre

Le nombre important de personnes qui quittent la population active parce qu’elles ont des problèmes de santé, cessent de chercher un emploi, prennent une retraite anticipée ou sont incapables de trouver un emploi offrant un salaire décent exacerbe la concurrence sur le marché du travail, particulièrement pour les postes de débutant ou à faible salaire. Malgré cela, le marché présente des possibilités pour les employeurs qui sauront les saisir.

Près du quart des travailleurs occupant un poste à temps partiel voudraient travailler à temps plein. C’est donc l’occasion de promouvoir vos postes à temps plein et vanter leur stabilité et leurs heures garanties. Les hommes de 25 à 54 ans sont un bon groupe à cibler, car plus de 40 % de ceux qui travaillent à temps partiel sont à la recherche d’un poste à temps plein.

Le taux de chômage est particulièrement élevé chez les minorités visibles (11,4 %), notamment chez les Philippins (10,0 %, en hausse de 3,7 %), les Chinois (12,3 %, en hausse de 2,9 %) et les Canadiens d’origine sud-asiatique (10,8 %, en hausse de 1,6 %). Les minorités visibles sont donc un bassin de talents sous-exploité présentant un potentiel intéressant. Pour promouvoir vos postes, vous pouvez faire appel à des partenaires au sein de ces communautés ou vous joindre à des groupes sur les médias sociaux.

Chez les étudiants, le taux de chômage est presque 10 % supérieur à ce qu’il était en mai 2019. Ce taux élevé s’explique par les pertes d’emplois importantes dans les secteurs où l’emploi étudiant est concentré, à savoir le détail, l’hébergement et la restauration et l’information, la culture et les loisirs. La bonne nouvelle, c’est que les étudiants sont disponibles. Les entreprises devraient les envisager pour pourvoir les postes au bas de l’échelle dans des secteurs comme l’entreposage, le commerce de gros, la fabrication ou les centres d’appel en attendant le retour d’autres groupes de travailleurs dans la population active.

Enfin, pensez aux chercheurs découragés et aux personnes qui veulent travailler, mais n’ont pas cherché un emploi en ciblant les travailleurs passifs et en contactant directement les candidats potentiels, notamment au moyen de la recherche de CV sur les sites d’emploi et des outils des médias sociaux.

References

Statistics Canada. (2021). Table 14-10-0287-01 Labour force characteristics, monthly, seasonally adjusted and trend-cycle, last 5 months [Data table]. https://doi.org/10.25318/1410028701-eng

Statistics Canada. (2021). Table 14-10-0355-01 Employment by industry, monthly, seasonally adjusted and unadjusted, and trend-cycle, last 5 months (x 1,000) [Data table]. https://doi.org/10.25318/1410035501-eng

Chercheurs d’emploi

Vous cherchez un emploi? Nous en avons des milliers, et c’est facile de postuler.

Trouver un emploi

Employeurs

Trouvez les employés exceptionnels qu’il vous faut, partout et en tout temps.

Trouver la perle rare

 

Vous aimez? Abonnez-vous pour ne rien manquer!

* Obligatoire